Rencontre | Débat

HOSPITALITÉS / Avons-nous un monde pour accueillir d'autres mondes ?

LES COMMUNAUX

La « gestion » des migrations est au cœur du gouvernement du corps social. Il s’agit alors de fabriquer des identités dans un espace d’appartenance dont le « nous » de l’inclusion est inséparable de l’exclusion des « autres ». Combattre cette séparation est indissociable des politiques d’émancipation.

Karine Parrot, juriste, membre du GISTI, autrice de Carte blanche. L’État contre les étrangers (Éditions La Fabrique, 2019), nous parlera de la généalogie du droit contre les étrangers et de la création de la fiction de l’identité nationale.

Océane Marache et Pierre Mathurin présenteront les actions d’Utopia 56 où se nouent des pratiques de solidarité concrètes avec des migrants et des formes d’effraction dans l’espace public autour d’occupations.

Camille Louis, philosophe, autrice de La conspiration des enfants (PUF, 2021), active sur les terrains de l’exil (à Calais, Athènes et Lesbos) fera retour sur la manière dont, dans ces zones fabriquées par les politiques migratoires, des expériences s’inventent au croisement des gestes d’entraide entre locaux et étrangers.

À partir de leurs expériences d’accueil et de solidarités, d’autres collectifs nourriront les échanges de cette rencontre qui entre en résonance avec la création Obsession(s Remix) de l’artiste Soeuf Elbadawi qui sera présentée à L’Échangeur les 20 et 21 mai.

Les initiatives des Communaux sont soutenues et accueillies par différents lieux de Paris et sa banlieue Le DOC ! à Paris, Les Laboratoires d’Aubervilliers, L’Échangeur à Bagnolet, le 6B à Saint-Denis, La Station - Gare des Mines à Paris, Le Fender à Ivry-sur-Seine, La Trame à Saint-Denis…