Actualités

K OU LE PARADOXE DE L’ARPENTEUR (2020/2021)

D’après Le Château de Franz Kafka
Adaptation et mise en scène Régis Hebette
Collaboration à la scénographie Marion Abeille
Avec Pascal Bernier, François Chary, Antoine Formica,
Julie Lesgages, Cécile Saint-Paul, Airy Routier, June Van Der Esch
Lumière Saïd Lahmar | Son François Tarot
Costumes Zoé Lenglare
Administration/Production Sébastien Lepotvin

K. ou Le Paradoxe de l’Arpenteur est une adaptation du « Château » de Franz Kafka.
Dans ce roman inachevé de 1922, écrit deux ans avant sa mort, Kafka raconte l’histoire d’un étranger qui arrive dans un village reculé pour y satisfaire à une promesse d’embauche au Château et qui se voit refusé le poste par les représentants d’une administration insaisissable.
Le Château est le récit de la confrontation entre un homme seul, déterminé à faire valoir son droit, et une cohorte de bureaucrates qui ont en charge la préservation de l’autorité en place et de la domination qui l’accompagne ; notamment celle des Messieurs du Château sur les habitantes du village.

Avec K ou Le Paradoxe de l’Arpenteur, c’est ce récit tragi comique, monument de la littérature mondiale, que Régis Hebette porte à la scène, entouré de l’équipe élargie de la cie Public Chéri.

Production Cie Public Chéri – Théâtre L’Echangeur
Coproduction Théâtre de l’Union – CDN du Limousin
En recherche de coproducteurs et pré-acheteurs.

Consulter le dossier


MALCOLM X - Retour d’Afrique (2019)

Textes À partir des discours et interviews de Malcolm X des années 64 et 65
Réalisation Régis Hebette
Composition musicale Berry Hayward
Direction musicale Berry Hayward et Claire Caillard-Hayward
Avec Lounès Benfares, Elton Duarte, Elodie Floret, Sofiane Rollier, Samba Touré, les Chorales d’enfants et adultes
Musique Steve Potts (saxophones) Jean Yves Roucan (percussions), Zacharie Abraham (contrebasse), l’Ensemble Rhizomes

Orateur d’exception et prédicateur des black muslims de « Nation of Islam » jusqu’au début des années 60, Malcolm X amorce durant les derniers mois de sa vie un virage vers des positions plus politiques qui internationalisent la lutte des noirs américains et la relie à celles des peuples colonisés en quête d’indépendance et de libération.

En compagnie des 12 musicien.ne.s et des 20 choristes de l’orchestre et de la chorale Rhizomes, 7 jeunes bagnoletais.e.s portent la parole sans compromis de cette figure mythique et controversée de la libération noire et de la lutte universelle – et toujours à mener – pour une égale liberté entre tous les humains.

Après sa création en mai 2019 à l’occasion du Printemps de L’Échangeur #2 et le bel accueil reçu lors des 5 premières représentations, le spectacle a été repris pour 2 dates finales à L’Échangeur les 29 et 30 novembre 2019.


ENVOÛTEMENTS, SPECTACLE, PROFÉRATIONS (2017-2019)

mise en scène Régis Hebette
Jeu, musique et collaboration à l’écriture Pascal Bernier, Cristina De Simone, Nicolas Flesch, François Tarot, Armel Veilhan
Lumière Saïd Lahmar
Costumes et collaboration à la scénographie Delphine Brouard

Envoûtements, Spectacle, Proférations est le titre du projet évolutif conçu et mis en scène par Régis Hebette à partir de la recherche universitaire de Cristina de Simone et de son livre Proféractions ! Poésie en action à Paris 1946-1969  (Éd. Les presses du réel, 2018).

Centré sur la question de l’influence des mouvements artistiques durant les deux décennies qui ont précédées 68, Envoûtements , Spectacle, Proférations a tout d’abord donné lieu à une « Conférence en action » présentée dans le cadre du colloque « L’Internationale Situationniste et la performance contemporaine » en mars 2017 à L’Échangeur. Le projet s’est ensuite ouvert aux propositions de nombreux artistes professionnels et amateurs, acteurs et militants associatifs, chercheurs et intellectuels à travers le Printemps de L’Échangeur (mai 2018) qui en prolongeait les problématiques en débordant le cadre historique initial.

À l’occasion de ce Printemps, Régis Hebette et la cie Public Chéri ont présenté une seconde réalisation :Envoûtements , Spectacle, Proférations #2 sous titrée « Retour sur quelques évènements artistiques, sociaux et politiques des Trente Glorieuses ».
Le prolongement de cette dernière étape de réalisation a été présentée à L’Échangeur en janvier 2019 sous le titre Envoûtements, Spectacle, Proférations #2 bis, reprise en décembre 2019 à L’Échangeur et dans plusieurs théâtres d’Ile-de-France en novembre 2019 :
Théâtre de l’Arlequin – Morsang sur Orge, Collectif 12 – Mantes-La-Jolie, Théâtre Antoine Vitez – Ivry-Sur-Seine