Théâtre

Le seigneur des porcheries

Cie En Eaux troubles

« Le seigneur des porcheries, de Tristan Egolf. (Edité pour la première fois en 1998 chez Gallimard.) est sorti de ce grand tas, comme ça, tombé, sur ma table de chevet, donné par un ami depuis perdu de vue, alors que j’avais dix-huit ans et les joues encore rondes. A été attrapé, dévoré, malaxé. Et puis rejeté dans un coin de chambre et de mémoire. Oublié, enseveli. Perdu ? Non. Devenu engrais, terreau fertile. Agissant en secret et qui ressort des années plus tard, comme poussé par je ne sais quelle plaque tectonique vers la surface, et explosant au milieu de
mon champ de vision comme l’Everest dans mon arrière-cour. (…)
Ce texte est fleuve, immense rythme de mots. Comme des vagues, des
nappes musicales, ou des monologues enfiévrés d’insomniaques.
Ces 607 pages il faut les transformer en chair. En scènes.
Cette grande parole unique, dont il est dur de démêler les différentes notes, les différents personnages, il faut tailler des partitions. De ce gros bloc, il faut tailler des visages. Et pour cela il faut du silence, des situations. Des coupes. Faire rentrer les choses.
Adapter, faire subir au roman la dure loi du plateau. Lui imposer sa
transformation, lui être infidèle pour mieux le retrouver.
Pour ça il faut du temps. De la suée à la table et au plateau.
Nous commencerons donc au Théâtre de l’Echangeur en Octobre 2020. »
Paul Balagué

En 2020, nous les avions donc accueillis pour une première étape de travail « à la table » et une série de 10 dates du spectacle Chroniques pirates.
En novembre 2021, ils reviennent pour une nouvelle étape qui sera l’occasion d’une présentation à l’issue d’une semaine de résidence puis en mars 2022, Paul Balagué et son équipe présenteront : Eldorado, une création autour de l’exil et la migration, d’après le roman éponyme de Laurent Gaudé.


NOTE DE TRAVAIL LE SEIGNEUR DES PORCHERIES

Production Cie En Eaux troubles
Avec le soutien du Théâtre L’Échangeur - Cie Public Chéri